• Brise-nuque :

    Mordez de toute vos forces la peau du cou de votre opposant, puis secouez-le dans tout les sens jusqu'à ce qu'il soit trop étourdi pour riposter. Très efficace contre les rats, qui sont suffisamment petits pour être jetés au loin. Si cela est fait avec assez de force, cela peut les blesser gravement, voire les tuer

    Combat synchronisé :

    Des guerriers qui sont entraînés à se battre ensemble se retrouvent dans des positions défensives complémentaires, chacun couvrant l'autre tout en repoussant l'assaillant de chaque coté. Lorsqu'ils griffent, mordent et sautent en même temps, deux guerriers peuvent agir comme une tornade destructrice sur un champ de bataille

    Coup arrière :

    Mouvement explosif surprise pour frapper un ennemi par-derrière. Évaluez attentivement la distance qui vous sépare de l'adversaire, puis frappez avec vos pattes arrières en prenant appui sur vos pattes avant

    Coup avant assommant :

    Attaque frontale. Sonnez votre adversaire en le frappant à la tête de toute vos forces. Griffes rentrées

    Coup avant tranchant :

    Attaque frontale. Frappez le museau ou le corps de l'ennemi de haut en bas. Griffes sorties

    Écrasement :

    Dernière attaque sur un ennemi déjà affaibli. Dressez-vous sur vos pattes arrières et laissez-vous tomber le plus lourdement possible sur l'adversaire. Si l'autre se cabre aussi, saisissez-le entre vos pattes pour le faire tomber sur le dos. Attention, cette technique est vulnérable au tranche-ventre et nécessite beaucoup de force et de vitesse

    Faire le mort :

    Efficace en cas de situation désespérée, lorsqu'on est cloué au sol, par exemple. Arrêtez de vous débattre et ne bougez plus. Quand votre adversaire relâche sa prise en vous pensant vaincu, relevez-vous brutalement. Cela déséquilibrera l'adversaire et vous aurez l'avantage pour contre-attaquer

    Morsure fatale :

    Un coup mortel porté à la gorge de l'adversaire. Rapide, silencieux, parfois considéré comme déshonorant. Utilisé en ultime recourt uniquement

    Morsure vive :

    Visez les extrémités de l'ennemi - les pattes, la queue, la peau du cou, les oreilles - et plantez-y vos crocs sans lâcher prise. Cette technique ressemble au saut crampon sauf que vos griffes restent libres pour infliger d'autres blessures

    Saut crampon (ou saut-et-tient) :

    Idéal pour les petits chats affrontant un adversaire plus grand. Jetez-vous sur le dos de l'ennemi et accrochez-vous avec vos griffes. Maintenant, l'autre ne peut plus vous atteindre et vous êtes en position pour lui infliger des blessures graves. Un groupe d'apprentis peut vaincre un guerrier imposant et dangereux de cette façon. Essayez de sauter du dos de votre adversaire si celui-ci tente de rouler sur lui-même pour vous écraser

    Tranche-ventre :

    Parfait pour mettre fin au combat. Les griffes sorties, entaillez la chair vulnérable du ventre de l'adversaire. Si vous êtes cloués au sol, cette technique vous permettra de renverser rapidement la situation


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique